Affiche de l'exposition petits maux et grands fléaux au Musée de l'archerie et du Valois

Petits maux & Grands fléaux

Du 16 avril au 31 juillet 2016

 

Du samedi 16 avril au dimanche 31 juillet, le musée a accueilli l’exposition Petits maux & Grands fléaux en partenariat avec le Musée d’Histoire de la Médecine de l’Université Paris-Descartes et l’Institut Pasteur.

 

Fidèle à son rythme de deux expositions par an ainsi qu’à l’alternance entre les thématiques archerie et art sacré, le musée a cette année décidé de consacrer sa première partie de saison à la figure de saint Sébastien, bien connu pour être le patron des archers mais envisagé cette fois-ci sous l’angle de saint protecteur contre la Peste. Ce rôle qui lui fut dévolu dès le VIe siècle après la grande peste de Justinien précède en effet largement les attributions qui lui furent confiées ensuite par les compagnies d’arcs. À cette occasion, le musée s'est associé avec le Musée d’Histoire de la Médecine de Paris, situé au sein de l’Université Paris-Descartes, ainsi qu’avec le célèbre Institut Pasteur.

 

Des partenaires prestigieux pour une exposition ambitieuse qui se déroula sur plusieurs lieux : du 16 avril au 31 juillet 2016, l’exposition Petits maux & Grands fléaux se déclina à la fois à Crépy et à Paris. Comment sont apparues et se sont diffusées ces épidémies au cours de l’Histoire ? Quels remèdes médicaux, religieux ou magiques y étaient apportés ? Quelles en furent les conséquences sociales, économiques, artistiques, religieuses ou philosophiques qui modelèrent profondément la société européenne? Autant de questions auxquelles les parcours de présentation a cherché à répondre.

 

Visant une certaine complémentarité, l’exposition a été déclinée en un même temps sur deux sites : le musée de Crépy a centré ainsi ses réflexions sur saint Sébastien et la Peste tandis que le Musée d’Histoire de la Médecine a ouvert sa thématique aux autres grands fléaux que connut l’Occident au cours de son Histoire. Les petits maux quotidiens, qui n’étaient parfois pas moins mortels, ont été aussi dignement représentés. Une exposition qui s'est voulue donc cette année à la croisée de l’Histoire, des arts et de la médecine.

 

Principalement tournée sur la période du Moyen âge et sur l’aire occidentale, cet événement a également eu l’ambition d’ouvrir le public à une réflexion plus contemporaine. Il en a été question lors cycle d’animations, conçu pour approfondir ce travail de recherches et établir des passerelles vers d’autres disciplines, à l’exemple de la table-ronde du 23 juin : « Épidémies d’hier et d'aujourd’hui, regards croisés entre sciences, arts et histoire. »

 

Inaugurations : le samedi 16 avril, 16h30, au Musée de l’archerie et du Valois, Crépy-en-Valois. Le jeudi 21 avril à 18h30, au Musée d’Histoire de la Médecine de Paris.

 

Catalogue d'exposition 

 

Petits maux & Grands fléaux

 

 

72 pages, broché

En vente à la boutique du musée : 10€

Télécharger
Affiche de l'exposition Petits maux et grands fléaux
Affiche exposition Petits maux.jpg
Image JPG 422.1 KB
Télécharger
Communiqué de presse de l'exposition Petits maux et grands fléaux
CdP Petits maux.pdf
Document Adobe Acrobat 275.3 KB