Les traditions de l'archerie

Le musée a été créé en 1949 par Roger Scart, archer et passionné par le patrimoine de sa région : le Valois. L’archerie traditionnelle a toujours occupé une place prédominante dans les collections. 

 

Le tir à l’arc traditionnel est un patrimoine vivant et encore largement pratiqué en Picardie, en Île-de-France, dans le nord de la France, en Belgique et en Angleterre. Le musée dédie une importante salle à ces traditions, l’occasion de faire découvrir les particularismes et les points communs de ces pratiques régionales, qui ont chacune pour socle la perpétuation de disciplines pluriséculaires et leur transmission. 

 

À l’instar de toutes les traditions, celles de l’archerie évoluent constamment afin de s’adapter aux changements de la société. Objets et archives audio-visuelles sont les témoins de ce patrimoine en perpétuelle évolution. Le Musée de l’archerie et du Valois rend, de fait, un hommage mérité à cette diversité de traditions qui ont conduit à sa création et font de lui, aujourd’hui encore, la plus grande collection publique d’Europe consacrée à cette thématique.

L'abat l'oiseau au Musée de l'archerie et du Valois

L'abat l'oiseau


Cible de deuil d'Irène Cruypenninck au Musée de l'archerie et du Valois

Cible de deuil


Le bouquet provincial au Musée de l'archerie et du Valois

Le bouquet provincial