Statue de saint Sébastien


Anonyme 

 

France ou Allemagne 

XVe siècle (début) 

Bois ciré, traces de polychromie 

Dépôt de M. Scart

1990 

Inv. D1990.3.2



Saint Sébastien, vêtu d’un pagne, est debout dans une posture hanchée et cambrée, les jambes croisées. Le bras droit est manquant et le bras gauche est ramené derrière son dos où son poignet est lié à un tronc d’arbre par une corde. Ses chevilles sont également liées à l’arbre. 

 

Cette statue de très belle facture est remarquable par l’imposant collier de l’ordre de Saint-Michel que porte le saint. Cet ordre est créé en 1469 par le Roi de France Louis XI en réponse aux différents ordres constitués dans les grandes cours d’Europe dès le XIVe siècle (ordre de la Jarretière en Angleterre en 1348, Toison d’or en Bourgogne en 1429…). Lors des cérémonies, les chevaliers de l’ordre de Saint-Michel devaient porter « un collier d'or fait [de] coquilles lassées, l'une avec l'autre, d'un double las » auquel était suspendu un médaillon représentant l'archange terrassant le dragon. On connaît deux types de colliers. Le premier modèle, qui est celui qu'arbore le saint Sébastien du musée, est porté dès la création de l'ordre et jusqu'au règne de François Ier. En effet, dès 1515, le souverain décide de modifier la forme de cet ornement.

 

Tous les exemples connus de saint Sébastien portant le collier de l’ordre de Saint-Michel sont du premier type, ce qui donne une datation des œuvres assez homogène, entre 1469 et 1515. 

 

L’association du collier de l’ordre de Saint-Michel à cette image reste à éclaircir. Cependant, on peut émettre les hypothèses suivantes : le collier de l’ordre de Saint-Michel pourrait indiquer que le commanditaire de l’œuvre était un membre de cet ordre ou qu’il était un membre de la famille royale de France, puisque l’ordre était directement associé à la royauté française. On peut également penser que l’association de ces deux iconographies est une volonté de combiner à la fois la protection de saint Sébastien, du souverain et de saint Michel.