L'histoire du musée

Du musée associatif au musée municipal labellisé « Musée de France ». 

 

C’est en 1938 que Messieurs Michon, Duval et Quentin, membres du Syndicat d’initiatives de Crépy ont l’idée de créer un musée sur le folklore local et l’histoire du Valois à Crépy-en-Valois. Les premières collections, essentiellement ethnographiques, rassemblent des objets de la vie quotidienne et se constituent grâce aux dons des Crépynois. Le musée ouvre ses portes le 26 mars 1939. Malheureusement, la Seconde Guerre mondiale sonne sa fermeture dès 1940 et le château est bombardé de mai à août 1944. 

 

Après la guerre, M. Charles Michon et la famille Scart rencontrent deux célèbres spécialistes de la société traditionnelle française, Messieurs Georges-Henri Rivière et Roger Lecotté. Ces deux savants suggèrent de consacrer le musée aux traditions des compagnies d’arc, particulièrement présentes et actives dans le nord de la France. Grâce à l'association des Amis du Valois, le musée de l’archerie ouvre en 1949. Il est inauguré lors du Bouquet Provincial organisé à Crépy-en-Valois cette même année. 

 

M. Roger Scart, chevalier d'arc, prend bénévolement la direction de ce musée associatif qui acquiert rapidement le statut de « musée contrôlé ». M. Scart demeure en poste jusqu'à sa mort en 1959. C’est alors son épouse, Mme Pierrette Scart, qui le remplace à la tête du musée jusqu’à son propre décès en 1989. M. Philippe Gouble, son adjoint bénévole depuis 1964, prend ensuite les rênes de l’établissement. Au cours de cette période, les collections d'archerie s'enrichissent régulièrement d'achats et de dons. 

 

Petit à petit, sous l’impulsion de la Ville et de l'association des Amis, de nouvelles salles de l'ancien château ouvrent au public : la chapelle Saint-Aubin en 1955, la Grande salle en 1960 et la chapelle haute Sainte-Marie en 1974. 

 

Par ailleurs, suite aux expositions d’art sacré organisées par M. Gouble, tant au musée que sur le territoire du Valois, plusieurs communes des trois cantons environnants expriment le souhait de déposer une partie de leur patrimoine religieux au musée. Afin de pouvoir légalement recevoir ces multiples dépôts, le musée passe administrativement sous le contrôle de la commune de Crépy-en-Valois en 1974 et devient alors musée municipal. 

 

L'évolution générale des musées conduit la Direction des Musées de France à réclamer, auprès de la Ville, la nomination à sa tête d'un professionnel. Une personne assure dès lors la direction scientifique de l’établissement, sans pour autant être exclusivement attachée au musée, tandis que M. Philippe Gouble continue de gérer une bonne part du quotidien jusqu’en 2004. Le musée est successivement dirigé par Mme Marie-José Salmon jusqu’en 1996, conservateur en chef du musée départemental de l'Oise, par M. Nicolas Dejardin-Hayart (1996-1998), attaché de conservation, puis, par l'Ecomusée de l'Oise (1999-2002) et M. Eric Blanchegorge (2004-2011). Sous la direction de ce dernier le « musée contrôlé » devient un musée labellisé « musée de France », conformément à l’application de la Loi Musées du 4 janvier 2002.

 

Le musée aujourd’hui 

 

Depuis 2012 et l’arrivée de Mme Marion Roux-Durand, attachée de conservation, le musée possède une direction qui lui est propre.

Musée de l'archerie et du Valois 

Rue Gustave Chopinet 60800 Crépy-en-Valois 

Tél : 03 44 59 21 97