Le Patrimoine culturel immatériel

La patrimoine culturel immatériel au musée de l'archerie et du Valois

Qu’est-ce que le PCI ?

Ce que l’on entend par « patrimoine culturel » a changé de manière considérable au cours des dernières décennies, en partie du fait des instruments élaborés par l’UNESCO. Le patrimoine culturel ne s’arrête pas aux monuments et aux collections d’objets. Il comprend également les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants, comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel.

 

Bien que fragile, le patrimoine culturel immatériel est un facteur important du maintien de la diversité culturelle face à la mondialisation croissante. Avoir une idée du patrimoine culturel immatériel de différentes communautés est utile au dialogue interculturel et encourage le respect d’autres modes de vie. 

 

L’importance du patrimoine culturel immatériel ne réside pas tant dans la manifestation culturelle elle-même que dans la richesse des connaissances et du savoir-faire qu’il transmet d’une génération à une autre. Cette transmission du savoir a une valeur sociale et économique pertinente pour les groupes minoritaires comme pour les groupes sociaux majoritaires à l’intérieur d’un État, et est tout aussi importante pour les pays en développement que pour les pays développés. (source : unesco.org )

Un patrimoine traditionnel, contemporain et vivant à la fois

Le musée de l’archerie et du Valois a la chance de posséder la seule collection publique d’Europe consacrée à l’archerie, ou plutôt aux archeries. En effet, plusieurs thématiques se distinguent fortement et parmi elles, l’archerie traditionnelle telle qu’elle est encore pratiquée de nos jours appelée « tir beursault ». Cette pratique dont le berceau se situe en Picardie et en Ile-de-France est encore vivace : ainsi, près de 3 000 archers se rassemblent chaque année lors de la fête traditionnelle appelée « bouquet provincial ».

 

Afin de maintenir vivante cette tradition, de conserver la mémoire de cette pratique populaire et très fédératrice mais aussi avec pour objectif d’imaginer au mieux des mesures de transmission vers les générations futures, le musée de l’archerie et du Valois a choisi de répondre à l’appel du Ministère de la Culture et de la Communication pour dresser l’inventaire du patrimoine culturel immatériel national. Au travers de deux fiches (et de deux films) réalisés avec l’Office du patrimoine Culturel Immatériel (OPCI) et l’Archer français (l'archerfrancais ), le musée a pu approcher de véritables mémoires vivantes de la pratique, des archers de tous les jours et collecter un grand nombre d’informations sur les sujets du tir beursault et du bouquet provincial. Au total, près de 32 heures d’entretien ont été filmées, montées en films ou conservées dans le centre d’archives audio-visuelles du musée. La diffusion d’extraits de ces entretiens dans les salles du musée ou via une base de consultation en ligne est actuellement à l’étude.

Retrouvez le PCI au Ministère de la Culture

Le Beursault

Télécharger
Télécharger la fiche "Beursault"
fiche_beursault.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Regardez la vidéo :

Le tir beursault, pratique traditionnelle de l'archerie en France


Le bouquet provincial

Télécharger
Télécharger la fiche "Le bouquet provincial"
fiche_bouquet_provincial.pdf
Document Adobe Acrobat 2.0 MB

Regardez la vidéo :

Le bouquet provincial, fête de l'archerie traditionnelle


Musée de l'archerie et du Valois 

Rue Gustave Chopinet 60800 Crépy-en-Valois 

Tél : 03 44 59 21 97