L'art sacré du Valois

Conscientes de la nécessité de protéger et de faire connaître un patrimoine menacé et souvent peu accessible au public, plusieurs communes des cantons de Crépy-en-Valois, Betz et Nanteuil-le-Haudouin ont accepté de déposer les plus belles sculptures de leurs églises au musée de l'archerie et du Valois depuis 1973.

 

Cet ensemble, composé pour la plupart de statues de bois ou de pierre, le plus souvent polychromes, datées du XIIIe au XIXe siècle, est remarquable de qualité et de diversité. La position stratégique du Valois, entre l'Île-de-France et les grands centres culturels picards, en a fait une région sillonnée par de nombreux artistes. Les œuvres du XVIe siècle, dont plusieurs sont classées Monument historique, sont particulièrement belles, car les reconstructions d'églises étaient alors nombreuses.

  

Dans cette galerie de saints personnages, la Vierge Marie occupe, comme dans tout l'Occident chrétien, une place de choix. De la jeune fille studieuse aux côtés de sainte Anne, sa mère, à la femme pleurant sur le corps de son fils, en passant par la jeune mère épanouie, nombreuses sont les sculptures qui témoignent de l'essor et du développement du culte marial. Par ailleurs, d'autres figures évoquent la piété populaire des habitants du Valois. Les saintes et les saints appartiennent alors à la vie quotidienne ; leurs fêtes rythment la vie agricole. Tous les corps de métier se choisissent des saints patrons tels Éloi pour les orfèvres ou Laurent qui, pour avoir été martyrisé sur un gril, est devenu notamment le protecteur des cuisiniers et des rôtisseurs. Le rapport se fait plus intime encore lorsqu'un saint précis est invoqué pour la guérison d'un mal particulier...

Musée de l'archerie et du Valois 

Rue Gustave Chopinet 60800 Crépy-en-Valois 

Tél : 03 44 59 21 97