Exposition

L'habit fait-il le moine ?

Du 12 septembre au 11 novembre

Qu’est-ce que la paramentique ? Une région du sud de l’Antarctique ? Une discipline olympique ? Une nouvelle méthode de relaxation ? Pas du tout ! Ce terme mystérieux désigne en réalité les vêtements et ornements employés dans la liturgie chrétienne. Mais depuis quand ? Par qui ? Et pourquoi ? C’est précisément cette trame que l’exposition du Musée de l’archerie et du Valois vous invite à filer cette année : comprendre l’usage symbolique et pratique de ces habits, interroger l’histoire et la codification de ces vêtements, leurs évolutions, la signification de leurs motifs, de leurs couleurs, l’histoire des techniques qu’ils recouvrent.

Pour lever le voile sur cet art complexe, le musée s’appuie sur la diversité des œuvres qu’il conserve et bénéficie aussi de prêts généreux de partenaires publics et privés. En véritable exploratrice de ce thème méconnu, l’exposition L’habit fait-il le moine ? tisse des liens entre les vêtements liturgiques et des questionnements modernes : la place des ornements liturgiques dans les arts, les rapports entre l’habit ecclésiastique et la laïcité, les contributions réciproques de l’art religieux et de la haute-couture. Au fil du parcours d’exposition, découvrez ce que l’habit nous dit vraiment ! 

 

Inauguration le samedi 12 septembre 16h suivi à 19h du spectacle Suivez le fil par la Compagnie de la Fortune - Théâtre en soi.

 

Autour de l'exposition

 

  • Spectacle

- Spectacle Suivez le fil, par la Compagnie de la Fortune - Théâtre en soi à 19h, gratuit mais réservation obligatoire au 03 44 59 21 97. 

 

  • Visites commentées (visite gratuite mais réservation obligatoire au 03 44 59 21 97) 

- Le samedi 19 septembre à 16h

- Le dimanche 20 septembre à 16h 

 

  • Conférences à 19h (entrée libre et gratuite)

- Jeudi 17 septembre : « Mode et Liturgie » par Sophie Lemahieu

- Jeudi 24 septembre : « L’habit liturgique : histoire et symboles », par l’abbé Thomas Chapuis

- Jeudi 8 octobre : « Images des vêtements liturgiques dans l’art », par l’abbé Mathieu Devred